Spéléofaune de la politique québécoise

13 juillet 2018, par Joshua Vachon


La politique québécoise est un écosystème complexe. Celui-ci est à la fois composé d’une multitude de créatures qui s’extasient à se pavaner sur les grandes plaines et les larges vallées de l’Assemblée nationale. Pourtant, bien caché dans leurs grottes, plusieurs communautés (partis politiques) vivent recluses, en attente de leur heure de gloire!

En date du 12 juillet 2018, selon le Directeur général des élections (DGEQ), 20 partis politiques sont enregistrés en vue des prochaines élections provinciales. Vous serez probablement en mesure de nommer le Parti libéral du Québec, le Parti Québécois, la Coalition Avenir Québec, Québec Solidaire, le Parti Vert du Québec, le Nouveau Parti Démocratique du Québec ou encore le Parti conservateur du Québec. Bravo! Mais… qui sont les 13 autres partis qui composent notre écosystème politique? Juste en dessous, la table des matières pour partir à la découverte de cette faune sans trop de danger (avec un slogan de mon cru qui simplifie beaucoup trop ces partis).

Sommaire

  1. Alliance Provinciale du Québec – Efficace (point)
  2. Bloc Pot – Marie-Jeanne pour Première ministre!
  3. CINQ le parti – Collusion? No way!
  4. Citoyens au pouvoir du Québec – Demain, tous politiciens!
  5. Équipe Autonomiste – Autonomie = Liberté = Droite
  6. Parti culinaire du Québec – Une politique qui a du goût!
  7. Le Parti Équitable – Éco-parti!
  8. Parti Libre – Libre comme à Saint-Sauveur?
  9. Le Parti Marxiste-Léniniste du Québec – Nous sommes les gentils communistes!
  10. Parti Nul – Vote pour annuler ton vote!
  11. Le Parti 51 – U.S.A for President, Trump for Country!
  12. Québec Cosmopolitain – Pour l’instant? Un mystère!
  13. Québec en Marche – Le monde est vraiment remplit de mystère

 

1 – Alliance Provinciale du Québec (Page facebook)

L’Alliance Provinciale du Québec est un jeune parti officiellement autorisé par le DGEQ depuis le mois de mai 2018. Le parti, dirigé par Sébastien Roy, fait de l’éducation sa priorité. Au pouvoir, ce parti réformerait le système d’éducation québécois pour le rendre plus efficace. La vive conviction que l’éducation apporte la richesse, le bonheur et le développement du peuple québécois motive le parti! Le parti semble vouloir simplifier la structure étatique pour le rendre efficient. Pour conclure, je vous mets ici les 4 points qui fondent leur philosophie:

  • Offrir aux Québécois des services efficaces qui leur permettront d’atteindre la liberté individuelle nécessaire à son développement personnel dans le respect de la communauté;
  • Promouvoir le dépassement personnel, professionnel, culturel et social au Québec.
  • Protéger l’identité du Québec en priorisant le français tout en respectant les autres langues;
  • Agir à l’intérieur de la constitution du Canada pour protéger les intérêts du Québec.

2 – Bloc pot (Site web)

Le Bloc Pot, fondé en 1998, est dirigé par Jean-Patrick Berthiaume depuis septembre 2017. Pour faire simple, le parti est antiprohibitionniste et milite activement pour la légalisation du cannabis. Même si le parti est centré autour de la plante, le parti expose également des opinions pro-environnement et en faveur de la représentativité proportionnelle. Malgré la légalisation, le parti continuera de lutter en vue de construire « un modèle [de légalisation] plus équitable et cohérent ».

3 – CINQ le parti (Site web)

Le parti, fondé en 2016, est dirigé par Eric Emond. Changement intégrité pour notre Québec, souhaite débarrasser le Québec de la corruption et de collusion, mais souhaite également construire un système politique démocratique et paritaire à tous les paliers. Il propose également de fixer un plafond au prix de l’essence. Le parti se positionne plutôt à gauche dans le spectre. Le parti présente ses valeurs sur son site:

  • Nous désirons unir la population, mettre de côté nos différences afin d’unir nos forces pour créer le changement.
  • [Ils veulent mettre] le futur du Québec, nos enfants, au premier plan de toutes nos décisions.
  • Nous recherchons l’égalité entre les hommes et les femmes.
  • Nous usons de transparence et d’intégrité. La vérité et les faits sont une priorité pour nous.
  • [Ils souhaitent] que la démocratie soit présente dans tous les aspects de notre gouvernance (juges, chef.fes de police, etc.)
  • Nous souhaitons arrêter le transfert de la richesse de la classe moyenne vers la classe ‘’supérieure’’ (collusion, corruption, évitement et évasion fiscale, etc.)

4 – Citoyens au pouvoir du Québec (Site web)

Le parti Citoyens au pouvoir, fondé en 2012, est dirigé par Stéphane Blais depuis janvier 2018. Anciennement nommé le Parti des sans Parti, le parti souhaite instaurer une démocratie directe au Québec. Il a la ferme volonté de redonner le pouvoir au peuple. Si ses candidats sont élus, ils n’auront pas à respecter de ligne de parti et pourront directement représenter la volonté des résidents de leur circonscription. Le parti défend 7 objectifs:

  • Développer des aptitudes concrètes à être un(e) citoyen(ne)-leader responsable;
  • Permettre aux citoyens et aux représentants des citoyens d’initier des pétitions qui déclenchent un processus référendaire sur tout sujet et en tout temps;
  • Posséder une constitution / ou des constitutions ouvertes qui peuvent être modifiées par référendum populaire ;
  • Interdire le carriérisme politique (un seul mandat, une fois au pouvoir);
  • Procédures de rappel des députés ou fonctionnaires incompétents;
  • Élire certains fonctionnaires et avoir le pouvoir de les relever de leurs fonctions en tout temps : Le chef de la SQ; le chef de l’UPAC; les juges; le protecteur du citoyen; le directeur général des élections et le vérificateur général ;
  • Interdire la création monétaire ex-nihilo (Prêt bancaire qui crée la monnaie à partir de rien, comme c’est le cas présentement) par les banquiers privés dans la constitution.

5 – Équipe autonomiste (Site web)

L’Équipe autonomiste, fondée en 2012 suite à la disparition de l’ADQ, est dirigée par Stéphane Pouleur depuis 2016. Le parti affirme que le Québec s’endette en raison de l’élaboration de politiques qui « déresponsabilisent les citoyens », mais aussi en raison  des politiciens actuels qui « concentrent leurs efforts à satisfaire les caprices des minorités bruyantes pour acheter des votes plutôt que de se préoccuper de la majorité silencieuse qui paye sans se plaindre. » Le programme politique du parti doit respecter les 5 valeurs du parti:

  • La responsabilité individuelle, collective et gouvernementale (L’autonomie de la province, à l’intérieur du Canada, passe par l’autonomie des individus.)
  • L’équité entre les générations. (Assurer un avenir décent à nos descendants et à nos aînés.)
  • La cellule familiale. (Encourager les familles à s’occuper de leurs enfants pour en faire des adultes responsables et autonomes qui contribueront à la société.)
  • L’égalité homme-femme dans les deux sens. (La condition masculine et la condition féminine sont aussi importantes l’une que l’autre.)
  • Le maintien et le respect des us et coutumes des Québécois.

6 – Le Parti Culinaire du Québec (Page Facebook)

Le Parti Culinaire du Québec est une idée que cogite depuis plusieurs années Jean-Louis Thémis, chef du parti et ancien enseignant à l’ITHQ. Le parti met la nourriture au centre de sa plateforme. Cette préoccupation se traduit par la mise en place d’une gastronocratie, un système politique qui place les agriculteurs, éleveurs et pêcheurs au rang d’élite. Ils visent également la sensibilisation de la population à la nature, fermerait les commerces le dimanche et servirait des repas gastronomiques dans les hôpitaux.

7 – Parti équitable (Page Facebook)

Le Parti Équitable, remis sur pied en 2012, est dirigé par Patricia Domingos. Il milite pour un État plus vert, mais également pour la mise en place d’un système de vote proportionnel. Le Parti Équitable est très actif dans la lutte contre l’exploitation du pétrole et s’intéresse aussi à plusieurs causes de justice sociale.

8 – Parti Libre

Le Parti Libre est la branche provinciale du Parti Libre de Saint-Sauveur. Les deux partis sont dirigés par Michel Leclerc. Peu d’information existe quant aux idées du parti provincial, mais le parti suit probablement une philosophie commune avec celui de Saint-Sauveur. Ils souhaitent donc favoriser l’économie locale, les écoles alternatives, les mesures environnementales…

9 – Parti Marxiste-Léniniste du Québec (Site web)

Le Parti Marxiste-Léniniste du Québec, fondé en 1989, est dirigé depuis 2007 par Pierre Chenier. Comme son nom l’indique, il s’agit d’un parti politique qui milite pour l’instauration d’un système basé sur la philosophie du communisme originel, incluant à la fois la vision de Marx, Engels et Lénine. Le Parti publie également un petit e-journal régulièrement pour informer ses membres des affaires publiques québécoises. La plateforme du parti peut être décomposée grossièrement comme suit:

  • Une nouvelle direction pour l’économie – Fin du système néo-libéral
  • Pour le renouveau du processus politique – Système de représentation plus direct
  • [En faveur d’une] constitution moderne – Établir la constitution sur la souveraineté du Peuple sur l’État
  • Pour un État indépendant et souverain du Québec – Droit à l’autodétermination
  • Commissions sur l’avenir du Québec – Regroupement de travailleurs et étudiants pour établir les objectifs de demain

10 – Parti nul (Site web)

Le Parti nul, fondé en 2009, vise à légitimer les votes blancs. En fait, les votes annulés ne sont tout simplement pris en compte dans le système politique actuel. Le Parti propose donc à ceux qui souhaitent annuler leur vote de voter pour les candidats du Parti Nul. De cette manière, leur vote est pris en compte! Une façon de respecter le système électoral tout en montrant notre désarroi et notre cynisme pour la politique actuelle.

11 – Parti 51 (Site web)

Le Parti 51, refondé en 2016, est dirigé par Hans Mercier. Celui-ci ne répondra pas à vos questionnements sur la Zone 51, mais fait plutôt référence à un possible 51e état des États-Unis: le Québec. En effet, le Parti 51 vise tout simplement l’annexion du Québec aux États-Unis.

12 – Québec Cosmopolitain

Le parti Québec Cosmopolitain, fondé le 22 juin 2018, est dirigé par Kamal G. Lutfi, ancien caquiste. Il (le parti) est jeune, trop jeune pour en dire quoi que ce soit! Ne le cherchez pas sur Google, sauf si vous souhaitez avoir la recette pour le Cocktail Cosmopolitain! P.S.: Le sigle rendra le PQ jaloux, hein QC?

13 – Québec en Marche (Blogue)

Le parti Québec en Marche, fondé en 2017, est dirigé par Henriot Gingras. Le parti ne dispose pas de logo connu ou même de page… Par contre, le chef possède un blogue où il expose ses idées politiques. Cela inclut l’établissement de coopératives pour les producteurs agricoles, la création d’une garde nationale ou encore la mise en place d’une police du système de santé. À suivre!