Saute, épouse, tue… choisis ton politicien

21 juillet 2018, par Maude Croteau-Vaillancourt


Le jeu Saute, épouse, tue vous dit quelque chose? Vous y avez surement déjà joué avec vos amis pour pimenter une soirée ou simplement rire un bon coup. Il peut s’avérer difficile de choisir la personne que l’on souhaite éliminer du globe, celle avec laquelle on envisage finir notre vie, et celle avec qui on ne désire qu’une nuit de plaisir… Je vous présente donc aujourd’hui ma version de ce jeu. Elle ne comporte pas qu’un seul politicien, mais bien trois, parmi lesquels vous aurez à choisir.

 

Justin Trudeau

Jeu politicien, Justin Trudeau

Premier ministre du Canada, Justin Trudeau

Né le 25 décembre 1971, il est actuellement le premier ministre du Canada et le chef du Parti libéral du Canada. Il a enseigné le français, les mathématiques et l’art dramatique à des élèves du secondaire avant de devenir politicien. Quoi de plus séduisant qu’un homme cultivé et bon avec les enfants? C’est sans parler de son incroyable force physique qui lui permet de se tenir  dans la position yoga du paon, tout comme son père le faisait d’ailleurs (être un politicien athlétique, c’est de famille!). Il a aussi réussi à mettre le sénateur conservateur, Patrick Brazeau, au tapis après seulement six minutes, lors d’un combat de boxe caritatif contre le cancer, en 2012.

Un romantique dans l’âme

En plus de ses aptitudes sociales et de son physique hors du commun, Trudeau est un grand romantique. En 2005, il a épousé une amie d’enfance, qu’il avait demandé en mariage dans la Suite Royale de l’hôtel St-James dans le vieux Montréal. Le couple a aujourd’hui trois enfants, soit deux garçons et une fille. Sans tomber dans le cliché de l’homme fleur bleue, c’est avec virilité qu’il arbore un tatouage sur son bras gauche. Il s’agit de la planète Terre entourée d’un corbeau amérindien, qui signifie la création, la connaissance, le prestige et la subtilité de la vérité.

Bien qu’homme de bonnes valeurs, Justin Trudeau se laisse parfois dépasser par les événements. En 2011, il a traité le ministère de l’environnement, Peter Kent, de « morceau d’excrément » (je vous laisse faire la traduction), lors d’un débat sur le protocole de Kyoto à la chambre des communes. Il s’est tout de même excusé peu de temps après, comme tout bon politicien. Côté budget notre homme présente aussi quelques failles. Afin de tenir ses promesses à propos des réfugiés syriens et de la légalisation de la marijuana, il a proposé un premier budget accusant un léger déficit de 10 millions de dollars.

Mesdames, messieurs, notre premier candidat est certainement un homme attentionné, romantique et virile, mais ne comptez pas sur lui pour vous aider avec vos finances, et gare à vous lors d’une dispute, il se pourrait que certaines pensées lui échappent et viennent vous heurter en plein cœur!

 

Philippe Couillard

Premier ministre du Québec, Philippe Couillard

Né le 26 juin 1957, il est le premier ministre du Québec et le chef du Parti libéral du Québec. Monsieur Couillard a débuté ses études de médecine à l’Université de Montréal dès l’âge de 16 ans et a obtenu son diplôme à 22 ans. Alors trop jeune pour pratiquer la médecine elle-même, il choisit de se spécialiser dans la neurochirurgie, qui nécessite six années d’études supplémentaires, soit une de plus que les autres domaines, et obtient son diplôme à 28 ans. Extrêmement brillant et mature pour son âge, le jeune Couillard a toujours aimé apprendre et c’est encore le cas aujourd’hui.

Un voyageur accompli

À l’âge de 35 ans il déménage en Arabie Saoudite avec sa première femme et leurs trois enfants afin d’y pratiquer son métier. Ils y restent pendant quatre ans et profitent de leur congé pour voyager en Asie, en Afrique et en Australie. Une âme voyageuse et altruiste ce Philippe. Leur retour au Québec marque toutefois la séparation du couple. Instabilité émotionnelle? Détachement affectif? Les expériences de vie partagées, même les plus grandioses, ne garantissent rien lorsqu’il est question des relations entretenues avec notre neurochirurgien…

Cette séparation n’a pourtant pas été la fin des relations amoureuses de Couillard puisqu’il a retrouvé l’amour. Sa femme le surnomme affectueusement son Ours. On dit de ce politicien qu’il inspire la confiance et qu’il se démarque par son calme et sa prestance. Le stresse fait aussi partie de son quotidien, mais sa passion pour la pêche à la mouche l’aide à relaxer. Pour lui, le bons et le mauvais n’existe pas, il n’a jamais de doutes. Un peu difficile d’argumenter avec quelqu’un qui croit posséder la vérité absolue. Heureusement pour vous, il n’aime pas la chicane!

Un politicien philanthrope et surdouée se cache sous notre deuxième candidat. Voyageur à temps partiel et gros ours à temps plein, parfait si vous aimez la nature. Attention à ne pas le choquer votre ours, on ne sait jamais s’il aura un jour la certitude que vous n’êtes pas la bonne personne pour lui!

 

Gabriel Nadeau-Dubois

Débuté de Goui, Gabriel Nadeau-Dubois

Né le 31 mai 1990, il a été élu député de la circonscription de Gouin en mai 2017 et co-porte-parole de Québec solidaire du même coup. En 2012, il représentait la figure emblématique de la grève étudiante québécoise, le printemps érable. Il a pris les devants et s’est battu pour une cause qui lui tenait à cœur, sachant que le sujet était très controversé et qu’il représenterait une énorme partie de sa carrière de politicien Mesdames et messieurs, en voilà un homme courageux!

 

Un étudiant impliqué

En 2008 il a reçu une bourse d’excellence du millénaire de 20 000$ afin de payer ses études. Cette bourse est décernée aux étudiants ayant de bons résultats scolaires et une importante implication sociale. Il a commencé un baccalauréat en histoire, culture et société en 2009, à l’Université du Québec à Montréal. Afin de continuer à recevoir la bourse tout en s’engageant dans la grève étudiante , il a conservé une charge de cours de 60% puisque c’est ce que le programme exigeait. C’est la preuve que Gabriel est prêt à faire des compromis pour ce qui lui tient à coeur.

En plus d’être un leader récipiendaire de bourse, Neadeau-Dubois a écrit trois livres dans sa carrière jusqu’à maintenant: Tenir tête (2013), In Defiance (2015), Ne renonçons à rien (2017). Il reçoit le prix littéraire du Gouverneur général du Canada un an après avoir publié son premier essai sur la politique et remet l’entièreté de sa bourse aux  militants contre le projet d’oléoduc Énergie. Si ce n’est pas ce que l’on appelle de la générosité, je ne sais pas ce que c’est!

Notre troisième et dernier candidat déborde d’audace et de générosité pour les causes auxquelles il attache beaucoup d’importance. Jeune politicien, est-il aussi actif dans les autres sphères de sa vie? Un mystérieux activiste de Gabriel.

 

À vous de choisir…

Vous avez été exposé aux accomplissements de ces trois politiciens et devez maintenant choisir qui souhaitez-vous éliminer, qui voulez-vous marier et qui désirez-vous, disons apprécier, le temps d’une soirée. Trois hommes de caractère possédant des qualités remarquables, des politiciens parfois discutables, des choix indéniables. Lequel des candidats se mérite l’élimination, le mariage ou la petite folie?

 

Trouvez plus de contenu sur https://www.poolitique.com/

Sources:

https://www.pvq.qc.ca/chef

https://quebecsolidaire.net/parti/depute-e-s/gabriel-nadeau-dubois

https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1062171/trudeau-a-mi-mandat-promesses-audacieuses-difficiles-realiser