La politique c’est… selon les meilleures propositions Google

21 juillet 2018, par Maude Croteau-Vaillancourt


On en entend parler partout, mais pour plusieurs c’est flou: la politique. La gauche, la droite, les carrés rouges, les bleus, les jaunes, les verts, les ententes de vente de pétrole et d’armement, ce n’est pas seulement flou, c’est aussi fou! Laissons donc le moteur de recherche Google tenter de nous éclairer sur le sujet. Pour lui, la politique c’est…

Caricature du premier ministre du Canada, Justin Trudeau

Caricature du premier ministre du Canada, Justin Trudeau

… l’art du possible

Cette citation de Léon Gambetta (1838-1882) en surprend plus d’un. Ce républicain adepte de démagogie était en fait un avocat de métier, mais un orateur éloquent et une bête de la scène politique. Après avoir proclamé haut et fort que « la politique [était] l’art du possible », plusieurs l’ont considéré comme un opportuniste, lui et tous ses partisans. N’est-ce pas là, la réalité, que tout soit possible lorsque l’on détient le pouvoir (ou que l’on sème la terreur comme le faisait notre ami Gambetta, idéologue tranchant redouté par ses collègues) ?

… l’art de mentir

Cette fois-ci c’est une citation de Voltaire (1694-1778) que nous propose Google. Écrivain et philosophe français, Voltaire croit que « la politique est l’art de mentir à propos ». Un pamphlet intitulé « L’Art du mensonge politique » a été écrit en 1733 par John Arbuthnot. Il comprend onze chapitres dans lesquels l’auteur raisonne sur la déformation des faits et explique en long et en large ce que sont les mensonges. Comme quoi, le mensonge en politique est permis, qu’il en existe plusieurs variétés et qu’ils ont tous une utilités différentes. Les principaux conseils donnés par l’auteur sont:

  • soustraire les mensonges à toute vérification possible ;
  • ne pas outrepasser les bornes du vraisemblable ;
  • faire varier les illusions à l’infini ;
  • instituer une véritable « sociétés des menteurs » pour rationaliser la production de mensonges politiques.

C’est à se demander si certains politiciens n’ont pas lu le pamphlet afin de perfectionner leur art…

… l’art du compromis

Écrivaine, essayiste et musicienne, c’est la canadienne Nancy Huston (1953-) qui cite que « la politique a toujours été l’art du compromis intelligent ». Par le fait que la politique elle-même impose les règles du grand jeu communément appelé « vivre en société », elle se doit d’être diplomatique et pacifique. Toute entente et tout traité nécessite une négociation préalable pendant laquelle deux partis veulent ce qu’il y a de mieux pour eux, sans qu’il y ait trop de conséquences négatives pour l’autre. C’est ce qu’on appelle, faire des compromis acceptable. La politique n’est ni noire ni blanche. Les politiciens doivent s’entendre entre eux et avec le peuple.

Au final, on l’a compris. La politique c’est tout un art et bien plus encore. Ces quelques recherche Google ne permettent pas de comprendre en détails. À vous de faire vos propres recherches sur les sujets qui vous intriguent vraiment, car les propositions les plus populaires du moteur de recherche sont plus philosophiques que théoriques. Si la théorie ne vous intéresse pas, le groupe de musique Galashgala détient aussi sa propre opinion sur le sujet…

 

Pour l’instant, vous pouvez venir détendre vos méninges avec ce petit jeu https://www.poolitique.com/saute-epouse-tue-ton-politicien/

 

Sources

https://www.histoire-en-citations.fr/citations/gambetta-la-politique-est-l-art-du-possible

https://fr.wikipedia.org/wiki/L%27Art_du_mensonge_politique

http://www.altermondialisme.com/politique-lart-compromis/